Un peu d’histoire sur le caftan marocain

Ce beau vêtement n’est pas sans évoquer l’Espagne de la Régénération. Le nom de certaines pièces de la Kesoua el Kebira existe toujours leur origine dans la langue espagnole comme la “Zeltita”, jupe qui fait partie de famille de tenue de fête en Castille. Les juifs marocains avaient en fait des sources diverses et quelques venaient de ceux qui avaient été expulsé d’Espagne à la fin du XVème siècle et qui se sont émigrés au Maroc. Ce sont en fait les stylistes et brodeurs juifs accrédités à la cour d’Espagne qui ont créé les jupes de velours à l’origine de la Kesoua El Kebira.

caftan en deux couleur

caftan en deux couleur

Figure d’une jupe pour mariage

Utilisé à l’occasion des fêtes de mariage et des célébrations spéciales, la Kesoua el Kebira est un regroupement de velours, de soie et d’or qui se constitue très généralement de 3 pièces : une large robe ou “Zeltita”, dont la coupe distingue selon les régions, un plastron nommé “Ktef” et un gilet qu’on appelle aussi corselet ou “Gombaz”. Les manches sont en mousseline de soie sont
quant à elles répondent sur les épaules dans quelques régions. Le plastron est la pièce la plus importante du vêtement et conserve la parure parce que c’est la part la plus magnifiquement brodée du vêtement. C’est une pièce réalisée de velours, de soie, de cuir ou de coton que l’on brodait au fil d’or et dont les décors distinguent d’une région à une autre. La Kesoua El Kebira s’utilise avec une ceinture et un longue foulard en soie lamée d’or.

caftan marocain en désigne oujedi avec jupe

caftan marocain en désigne oujedi avec jupe

caftan marocain 2016 pas cher a découvrir en ligne

caftan marocain 2016 pas cher a découvrir en ligne